Les semis précoces du mois de février

Graines de Datura

Il neige, il fait froid, vous n’avez pas le moral…

J’ai de quoi vous redonner la forme : pensez au printemps, à l’été, en préparant dès maintenant vos semis.

Certaines fleurs ou plantes aromatiques peuvent en effet être semées dès à présent, à condition de respecter quelques principes !

 

1/ Cinq bonnes raisons de faire votre semis

- première raison : le semis permet d’avoir une grande quantité de fleurs, pour un coût moindre; et même si les sachets de graines coûtent de plus en plus cher, rien de plus facile que de récolter ses propres graines d’une année sur l’autre !

- deuxième raisonle plaisir ! Ne trouvez-vous pas agréable de voir germer vos propres graines puis les voir se transformer en fleurs, aromatiques, etc ?… Moi j’adore regarder leur évolution tous les jours et surtout le moment où on aperçoit un petit morceau de vert transpercer la terre !

- troisième raison : on peut jardiner toute l’année ! Au lieu d’attendre le printemps et les plants vendus dans le commerce, pourquoi ne pas commencer à jardiner dès le mois de janvier ou février ? C’est plus agréable, non ?

- quatrième raison : le choix !!! Oui, le choix proposé dans les sachets de graines est bien plus important que celui qui vous est proposé pour des jeunes plants en godets; vous avez alors la possibilité de laisser libre cours à votre imagination (couleurs, espèces…) et ne pas avoir sur votre balcon ou votre terrasse les mêmes fleurs que votre voisin;

- cinquième raison : faire des tests ! Réaliser des semis, c’est un peu comme faire des expériences, et au fur et à mesure des années, nous pouvons alors tester différentes choses (cette année, je vais voir si ma ciboulette semée donnera d’aussi beaux résultats que celle qui était déjà en pot sur la terrasse).

2/ Quelles fleurs et plantes semer en février ?

Voici quelques fleurs qui peuvent être semées dès le mois de février : lobélias, bégonias, impatiences, dahlias, géranium, pétunias, mufliers, phlox, ageratum, dimorphotecas…

Du côté des plantes aromatiques : la ciboulette ! Pour les autres, il faudra attendre le mois de mars…

Pour ma part, je vais semer : des lobélias, de la ciboulette, des daturas blancs (au cas où ceux qui sont sur ma terrasse ne passeraient pas l’hiver, et que j’ai récupérés l’année dernière), et des graines d’une jolie fleur bleue dont je ne connais pas le nom (mais que je compte bien identifier lorsqu’elle aura fleuri cet été), récupérées l’année dernière également.

3/ Le matériel

Disposez sur un carré de plastique (pour protéger le sol) : 

- une mini-serre en plastique ou des pots de petite taille (plastique, terre cuite, ou biodégradables les trois feront l’affaire !);

- du terreau pour semis ou une terre finement tamisée;

- un pulvérisateur;

- un feutre et des étiquettes;

- et bien sûr des graines !

Préparation

4/ Comment réussir votre semis ?

Réaliser ses semis soi-même est très simple, il vous suffit de suivre les 6 étapes ci-dessous et les conseils qui suivent :

1/ Remplir vos petits pots de terreau ; si vos pots sont assez profonds, pensez à y déposer une fine couche de drainage au fond;

Terreau

2/ Déposez vos graines; en fonction de la grosseur de celles-ci, déposez entre une à cinq graines par pot (je vous avoue ne pas avoir vraiment compté pour les lobélias, étant donné la petitesse des graines…);

Graines de Datura

Graines de Lobelia

3/ N’oubliez pas de noter sur des étiquettes ce que vous avez planté; j’inscris également au dos la date du semis;

Etiquettes

4/ Recouvrez ensuite vos graines par une fiche couche de terreau et tassez un peu.

Notez que plus une graine est petite, moins il faut la recouvrir : je n’ai quasiment pas mis de terre sur mes graines de lobélia par exemple.

Avant tassement

Après tassement

5/ Terminez par arroser au pulvérisateur, revouvrez-les par un couvercle en plastique ou en verre et disposez vos semis à la lumière, idéalement dans une pièce où il ne fait pas trop chaud (18°C max). Il n’y a plus qu’à attendre qu’elles germent !

Arrosage

Semis terminés ! Allez, on pousse maintenant !

6/ Lorsque vos graines ont germé,

- aérez-les en retirant le couvercle et placez-les dans un endroit avec beaucoup de lumière; si la température de votre pièce diminue la nuit, reposez le couvercle le soir;

- tournez-les quasiment tous les jours pour que les fleurs ne poussent pas dans la même direction.

ATTENTION ! Voici quelques conseils pour vous assurer (ou presque) de la réussite de vos semis, et ainsi éviter la déception quotidienne de ne rien voir sortir de terre :

- vos contenants doivent être propres et s’ils ont déjà servis, prenez soin de les nettoyer avec de la javel diluée dans de l’eau et de bien les rincer;

- vérifiez que vos contenants ont bien des trous de draînage;

- la température : elle est très importante pour que les graines germent vite; en général il faut au moins 12 à 15°C, mais vérifiez sur le sachet car la température de germination est différente en fonction des espèces;

- le terreau doit être fin, sans engrais ;

- la terre doit être constamment moite, mais pas trop humide, et même après la germination;

- utilisez de la vermiculite pour recouvrir votre semis, notamment pour vos germination longues : elle permettra d’éviter qu’une croute se forme à la surface en raison des arrosages (je n’en utiliserai pas pour mes graines, car leur germination est assez rapide)

- votre pulvérisateur doit être petit pour que l’eau tombe en pluie très fine sur vos semis, et l’eau doit idéalement être de l’eau de pluie, à température ambiante.

- vos graines doivent être jeunes (idéalement récoltées l’année précédente) pour germer rapidement et vous donner de jeunes plants vigoureux.

5/ L’évolution au fil du temps

Lorsque vos plants ont deux feuilles, repiquez-les (uniquement les plus vigoureux) dans des godets plus grands afin qu’ils puissent se développer pleinement; arrosez-les par trempage de préférence.

- Lorsque vos plants semblent être suffisamment développés, repiquez-les enfin en plein terre (ou à défaut, dans un godet encore un peu plus grand).

Voilà ! Rendez-vous dans quelques semaines pour voir le résultat !

……

6 jours plus tard…

… Petite surprise en me levant le matin : deux petites pousses du côté des graines bleues ! ! ! Les lobélias sont les « challenger », deux pousses également, mais beaucoup plus petites… Voyez par vous-même :

The winner : Fleur bleue !

2ème...Lobélias : mais si, regardez mieux : dans le coin supérieur gauche !

14 jours plus tard…

3ème : le datura !

17 jours plus tard… Ca pousse !

Les Daturas prennent leur revanche

Les fleurs bleues ne sont pas mal non plus !

 

26 jours plus tard… Allez, on rempote !

Daturas prêts à être séparés !

Les fleurs bleues aussi !

C’est le moment d’être très vigilant car ces petits semis sont très fragiles ! Alors, on les manipule en faisant bien attention, ok !? ;-)  Pour le rempotage, j’ai pris des petits godets d’environ 10cm de côté et de profondeur (les précédents étaient deux fois moins grands).

Cette année, je vais tester une nouveau mode de semis : je vais utiliser des godets biodégradables pour voir s’il y un impact « bienfait » significatif pour la plante. Ces godets ont en effet l’avantage de pouvoir être placés en pleine terre avec leur plante ! Aucun traumatisme donc pour celle-ci, qui conserve tout son environnement… Et surtout, pas d’angoisse pour le jardinier de rater la mise en terre !

Affaire à suivre ! Voici les photos ci-dessous (les godets biodégradables sont ceux qui sont marron, vous les trouverez dans toutes les jardineries !) :

Un datura par godet : 2 tests : plastique & biodégradable

Fleurs bleues rempotées

AC

Monjardinterrasse : l'Ebook

Monjardinterrasse : l'Ebook

6 comments

  1. FRANCOISE dit :

    MERCI POUR CES CONSEILS NOUS SOMME LE 3 FEVRIER 2014 ET JE VAIS COMMENCER DE SUITE MERCI

  2. véronique dit :

    la température de la pièce dépasse largement les 18 degrés.il y a de grandes baies vitrées plein sud. elle est inondée de lumière.dans les pièces au nord la température n’excède pas les 20 degrés je pense, mais les pièces sont beaucoup moins lumineuses.je ne sais pas où je pourrai placer mes semis? je crois aussi qu’il faut patienter jusqu’à la mi février pour essayer de faire ces semis.je n’ai aucune expérience mais j’aimerais bien apprendre et ne pas tout rater faute de savoir. merci
    Véronique

    • MonJardinTerrasse dit :

      Bonjour Véronique,
      Ne vous inquiétez pas, j’ai exactement les mêmes conditions que vous… Je vous conseille de les mettre dans une des pièces où vous avez 20 degrés. Inutile d’avoir beaucoup de lumière pour le moment.
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions !

      • véronique dit :

        merci beaucoup. Pourtant j’ai vu qu’il fallait beaucoup de lumière, j’ai même vu des lampes à placer sur les semis pour augmenter la lumière. on m’a dit aussi de ne pas commencer trop tôt les semis justement pour avoir assez de lumière.
        j’attends début mars pour mettre le plus de chance de mon côté.
        encore un grand merci
        Véronique

        • MonJardinTerrasse dit :

          Oui, Véronique, j’ai répondu un peu rapidement; en fait, ce que je voulais dire, c’est que vos semis n’ont pas besoin de lumière dans leur phase de germination (vous pouvez donc les mettre) dans vos pièces côté Nord; en revanche, après la germination, ils auront effectivement besoin de lumière; ce que je vous conseille à ce moment-là c’est de les sortir la journée (si c’est possible pour vous) sur votre rebord de fenêtre lorsque les températures le permettront; à défaut, mettez-les dans une pièce côté Sud, en prenant garde de leur éviter le plein soleil ou les radiateurs (sinon vous favoriserez la fonte de vos semis). Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*