Les semis du mois de mars

DSC05819

Le 21 mars n’est pas encore là et pourtant il flotte un air de printemps sur la France en ce moment… Ca donne des envies… de semis ! Alors ce matin, je suis allée chercher ma boîte à graines, et j’ai fait ma sélection : aujourd’hui, je vais semer des légumes, plantes aromatiques et fleurs annuelles. Pour savoir lesquelles, c’est par ici !

En mars, les choses sérieuses commencent niveau « semis » tant il y a de plantes aromatiques, fleurs et légumes qui peuvent être semés. Le temps est plus clément et le froid derrière nous (espérons-le…), alors on y va ! Voilà quelques conseils pour réussir vos semis à coup sûr !

1/ Les légumes

Que peut-on semer en mars ?

Sous abri : aubergines, tomates, radis, poireaux, melons, laitues pommées de printemps, courges, concombres, choux et choux-fleurs, chicorées frisées et scaroles…

En place : asperges, carottes, épinards, fèves, navets, oignons…

Mes semis

Les tomates cerises

Il existe tellement de variétés de tomates que l’on est un peu perdu lorsqu’il faut choisir son sachet de graines. J’ai pour ma part privilégié les variétés à récolte abondante et à bonne tenue (tomates qui n’éclatent pas). J’ai pris deux sachets de graines et mon objectif est d’avoir deux pieds de chaque variété.

- J’ai pris 4 godets en en matière organique, et dans chacun d’entre eux j’ai déposé 3 graines (formant un triangle);

Graines de tomates cerise

   

3 graines de tomate en triangle

- J’ai enfoncé les graines d’1cm avec mon doigt et les ai recouvertes de terre;

- J’ai tassé tout ça, arrosé avec un vaporisateur et j’ai déposé les godets près de ma fenêtre exposée au Sud : il y a beaucoup de lumière et la chaleur est telle qu’il n’est même pas besoin de les mettre dans une mini-serre.

Et voilà, le tour est joué ! Lorsque les graines auront germé, je ne conserverai qu’un seul plant dans chacun des godets (le plus vigoureux bien sûr) et lorsqu’ils seront prêts (d’ici un mois je pense), je les installerai dans un bac de 1 mètre de côté et d’environ 40cm de large et de profondeur (les tomates ont besoin d’un minimum de terre pour bien pousser), en plein soleil évidemment ! 

La petite astuce : je leur ajouterai un pied d’oeillet dinde car ce-dernier attirera les pucerons, qui, par conséquent, n’iront pas dévorer mes tomates à ma place ! ;-)

Imaginez les petites tomates cerises cet été...

Les radis

Pour les radis, j’ai pris l’incontournable variété de « 18 jours » (en version radis longs), qui, comme son nom l’indique, donne une récolte au bout de 3 semaines seulement ! Quelques choses à savoir pour vos semis de radis :

- le pot : une jardinière basique convient très bien (20cm de profondeur), les radis ne développent pas un système racinaire très profond et n’ont donc pas besoin d’un volume de terre très important;

- l’exposition : les radis préfèrent la mi-ombre; si vous avez l’intention de cultiver des salades, les deux sont bons voisins, les radis bénéficiant de l’ombre faite par les salades et les salades risquant moins la montée à graine;

- la profondeur d’enterrement de la graine : elle dépend de la variété de radis que vous avez choisie : radis longs ou radis ronds. Pour les premiers, il faut enfoncer la graine à environ 2 ou 3cm de profondeur; pour la seconde, un simple tassage de la terre suffira;

Radis en tranchée

en serre ou en place ? Les radis se sèment directement en place à partir du mois de mars.

Voilà, vous savez tout ! Régalez-vous dans 3 semaines ! ;-)   

Les salades

Pour les salades, j’ai choisi une « laitue batavia de Pierre Bénite » pour son croquant incomparable (toute mon enfance !), et une « laitue Kagraner Sommer 3″ pour sa résistance à la chaleur (elle aura moins tendance à « monter »).

Graines de laitue

  

Graines de Batavia

Voici les bases pour réussir vos semis de salade (si vous souhaitez passer cette étape, vous pouvez très bien acheter des mini-plants en motte au mois d’avril) :

- le pot : 15 cm de profondeur suffisent ! En revanche essayez de prévoir une largeur de pot correspondant à votre salade à taille adulte afin que son feuillage ne se casse pas.

- l’exposition : la mi-ombre est préférable; dans tous les cas, évitez de dépasser la demi-journée de soleil; comme je vous le disais ci-dessus, si vous les placez à proximité des radis, vos salades risqueront moins la montée de graine, alors n’hésitez pas à faire d’une pierre deux coups ! ;-)

- la profondeur d’enterrement de la graine : il faut creuser un sillon d’un demi centimètre de profondeur et y déposer les graines; n’hésitez pas à en mettre plusieurs et à éclaircir les rangs par la suite. 

en serre ou en place ? L’idéal est de semer directement en place, à partir du mois d’avril; je vais pour ma part les semer dans des godets biodégradables que je placerai d’abord en serre et que je planterai définitivement le moment venu (début avril probablement).

 

Un peu de lecture

Il existe un nombre important de livres sur les joies du potager, donc difficile de faire un choix… Pour l’avoir testée et retestée, je vous conseille l’édition ci-dessous, je la trouve vraiment pratique, tout y est : la préparation des pots, le terreau à utiliser, le matériel nécessaire, et surtout des fiches par légume/fruit/aromatique : on y trouve des explications claires et précises sur les salades, aubergines, tomates, et autres carottes, mais aussi la sauge, le romarin, la sarriette, le persil, et aussi… très important… les fraises ! Et en plus, il n’est vraiment pas cher (10€ !).

Désolée pour l’instant « promotion du jour », mais j’ai beaucoup de livres à la maison, et j’aime bien parler de ceux qui m’ont plu et les partager… ;-)

                                        

2/ Les plantes aromatiques

Que peut-on semer en mars ?

Sous abri : le basilic, le persil, la ciboulette, la menthe, la verveine et le romarin.

Mes semis

Le persil

La question est : feuilles plates ou frisées ? Moi j’ai opté pour les feuilles plates car je compte bien utiliser mon persil en cuisine et ce sont les persils à feuilles plates qui sont les plus parfumés. Mais chacun ses goûts !

Alors, comment semer le persil ?

Attention, à lire avant de se lancer dans l’aventure… Amateurs s’abstenir (préférez les plants en godets) car le semis du persil n’est pas si facile, et surtout il est très long à germer (environ 4 semaines !) et un oubli d’arrosage peut lui être fatal pendant cette période. Autant dire que si, dans les 4 semaines qui suivent, vous avez prévu de partir en week-end sans votre godet de persil dans les valises, vous pouvez oublier !

- le pot : 20 cm de diamètre

- l’exposition : la mi-ombre;

- la profondeur d’enterrement de la graine : disposez les graines dans votre pot et recouvrez les simplement d’une fine couche de terreaux à semis, puis tassez; n’oubliez pas d’éclaircir après la levée (environ un mois plus tard);

 en serre ou en place ? Plutôt en serre. (vous pouvez essayer en place à la fin mars si vous êtes dans une région au sud de la Loire).

- l’astuce pour accélerer la germination : faites tremper les graines dans une assiette d’eau tiède environ 2 jours avant le semis.

Graines de persil - immersion dans une soucoupe

La ciboulette

- le pot : 15 cm de diamètre

- l’expositionensoleillée à mi-ombre;

Pour le reste, suivez les conseils donnés pour le persil, ce sont exactement les mêmes. Nul besoin de faire tremper les graines en revanche, elles lèvent normalement au bout de 15 jours.

Arrosage de la ciboulette

 

3/ Les fleurs annuelles

Que peut-on semer en mars ?

Sous abri : les capucines, célosies, cosmos, gypsophiles, ipomées, mufliers, oeillets dinde, phlox, pieds d’alouette,  et autres soucis !

En place : coquelicots et tournesols.  

Mes semis

Les cobées

Cobée

Elles ont la particularité de pouvoir garnir très vite un treillage. Je pense qu’elles iront très bien entre le jasmin étoilé et les chèvrefeuilles, pour donner une petite touche bleutée.

Les graines sont très drôles, on dirait de petites chips :

Graine de Cobée

Les ipomées

Tout comme les cobées, les ipomées forment de fines et longues lianes qui viennent s’enrouler sur le treillage. Sur la largeur de la terrasse, j’ai un vilain grillage que j’hésite à enlever (une chute du 7ème étage peut faire un peu mal…), du coup, en attendant de me décider, je vais essayer de m’en servir de support pour faire grimper des ipomées sur toute la longueur.

Ipomées grandes fleurs bleues

Je les ai choisies bleues bien sûr, pour aller sur ma terrasse exposée au Sud, où les deux couleurs dominantes cet été seront le bleu et le blanc.

Graine d'ipomée

Et les autres…

J’ai également semé en pleine terre des coquelicots et tournesols, dans des endroits ensoleillés évidemment, ainsi que des soucis. Ces derniers se plaisent au soleil, mais aussi à la mi-ombre légère.

A cela s’ajoutent quelques oeillets dinde (semés en godet) qui viendront bientôt accompagner mes pieds de tomates cerise…

Et voilà le résultat :

Les semis de mars

A votre tour maintenant !

Suivi dans le temps

4 jours plus tard…

… le premier radis, puis une nuit passe et c’est la fête des radis et des laitues !

Le premier radis, au bout de 3 jours !

Premier radis : croissance en une nuit

Radis : J-14 dans l'assiette !

      

Radis : vue d'ensemble

Laitues synchronisées

AC

Monjardinterrasse : l'Ebook

Monjardinterrasse : l'Ebook

Articles liés :

- Comment planter et récolter : les fraises ?

- Les semis précoces du mois de mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*