Quels sont les meilleurs anti-pucerons « bio » ?

Puceron vert

Au printemps, la végétation reprend et s’en donne à coeur joie. Malheureusement, elle n’est pas la seule ! Les pucerons, qu’ils soient verts, noirs ou marrons, eux aussi s’en donnent à coeur joie ! Et nos plantes de balcons et terrasses y sont encore plus exposées que dans les jardins. Les pucerons s’attaquent principalement aux jeunes pousses, ce qui a pour effet une diminution de la croissance, des feuilles flétries qui s’enroulent et qui finissent par jaunir, et bien sûr, à terme la mort assurée pour votre plante (et le risque d’invasion des plantes qui se trouvent à proximité…) !

Alors comment faire pour s’en débarrasser ? Et mieux, comment faire pour s’en débarrasser en utilisant des méthodes un peu plus naturelles que le traitement total bien connu ?

Voilà quelques méthodes que je connais pour ma part. N’hésitez pas à partager les vôtres en laissant un commentaire !

Les pucerons attaquent : au secours !

L’huile d’olive

Mélangez 1 litre d’eau avec une cuillère à soupe l’huile d’olive et pulvérisez !  

Le tabac dilué dans du vinaigre

Mélangez 50g de tabac dans 1 litre d’eau, laisser macérer quelques jours, puis filtrer et diluer dans 10 litres d’eau (1 pour 10L), et ajouter 1 litre de vinaigre et 1 litre d’eau savoneuse. Attention aux proportions : si vous avez une petite surface à traiter (deux ou trois plantes), divisez au moins par 5 les quantités.

L’alcool à 90°C

Imbibez un coton d’alcool et passez-le sur les feuilles de votre plante (dessus/dessous), vous verrez normalement toutes les petites bêtes en état d’affolement, elles ne resteront pas longtemps et votre plante sera tranquille, à condition de renouveler l’opération assez régulièrement; évidemment cette méthode est un peu longue si vous devez traiter un nombre de plantes important ou une plante avec beaucoup de feuilles (comme un bambou); je ne l’ai pour ma part jamais testée, mais une amie m’a dit que cette méthode avait très bien marché avec son citronnier.

Le savon noir

Diluez une cuillère à soupe de savon noir dans un litre d’eau et pulvérisez cette potion (à renouveler régulièrement, tous les 10 jours environ).

Les soucis ou oeillets d’Inde

Alors là, si ce n’est pas du bio ! Les soucis et oeillets dinde attirent toutes ces petites bêtes qui laissent alors tranquilles vos tomates, rosiers, et autres… Ne vous inquiétez pas, eux sont résistants face à ces invasions. Plantez-les à proximité des plantes que vous souhaitez protéger.

Les coccinelles

Elles se nourrissent des pucerons, alors à défaut d’en apporter sur votre balcon ou terrasse, ne tuez pas celles qui s’y sont installées de manière volontaire ! Sachez aussi qu’il est aussi possible d’acheter des larves de coccinelles sur internet, elles vous sont envoyées dans une boîte et vous n’avez plus qu’à les déposer à proximité des plantes et arbustes que vous voulez protéger. Voilà notamment un site que j’ai découvert (je n’ai pas encore testé !).

Coccinelle explorant un bleuet

AC

Monjardinterrasse : l'Ebook

Monjardinterrasse : l'Ebook

Articles liés :

- Alerte bambous ! Tâches noires et jaunissement des feuilles

4 comments

  1. Benoît dit :

    Mon laurier rose a été dévoré par les pucerons l’été dernier, et n’a pas pu fleurir. J’ai dû passer un produit chimique pour les exterminer, mais votre solution à base d’olive me paraît la plus agréable à l’odeur et la plus facile à mettre en oeuvre! Ca marcherait sur mon laurier si d’aventure les pucerons revenaient?

    • MonJardinTerrasse dit :

      A priori oui ! (on n’est jamais sûr de rien avec ces bêtes…) Mais je vous conseillerais même de le traiter en préventif dès maintenant. Ca ne coûte pas grand chose et un laurier rose qui fleurit, c’est quand même mieux ! ;-)

  2. Pour tuer les pucerons au stade hivernant (c’est à dire principalement des oeufs)faites un mélange comme suit: 1 litre d’eau, 1 cuillère à soupe d’huile de colza, 1/2 cuillere à café de savon noir. Bien agiter le tout et bien mouiller les tiges, troncs et feuillage de vos plantes qui portent habituellement des colonnies de pucerons. Ce traitement doit être fait de novembre à mars pour éliminer les souches hivernantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*