Comment planter et entretenir : le saule Hakuro Nishiki ?

Je craque complètement sur lui en ce moment… Il m’en met plein les yeux avec ses tons de crème et de rose et ses petites tâches de rousseur vert clair… Je parle de mon saule crevette (ou ‘hakuro nishiki’), qui porte bien son nom : je l’adore ! C’est vraiment un arbuste  magnifique, parfait pour un balcon ou une terrasse en raison de sa petite taille,  et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de lui consacrer une ‘fiche culture’.

xxx

Petite description

Nom scientifique : Salix integra « Hakuro nishiki »

Famille : Salicacées

Type : Arbuste (greffé sur tige)

Origine : Japon

Taille : jusqu’à 2 mètres de hauteur, pour une largeur d’1 mètre environ

Feuillage : c’est son seul point faible ! Son feuillage est caduc, et il n’est donc pas possible de profiter de ses belles feuilles vert clair, mouchetées de crème et rose toute l’année, mais il vous enchantera suffisamment du début du printemps jusqu’à l’automne pour que vous lui pardonniez cette petite faiblesse… 😉

Rusticité : bonne résistance au gel en hiver : il survit jusqu’à -15°C.

 

Planter

Quand ? Au printemps ou en automne, au choix !

Exposition : mi-ombre ou soleil ; évitez de le planter à un endroit soumis aux vents.

Terre : le mot d’ordre est : un sol toujours humide ! Choisissez donc un substrat léger, frais, humifère, et… drainé !

Le choix du contenant : donnez un peu d’espace à votre saule crevette : plantez-le dans un pot d’environ 50 à 60cm de diamètre et profondeur pour qu’il puisse se développer convenablement.

Entretenir

Arrosage : le saule crevette apprécie l’humidité, surtout en été : veillez à ce que la terre soit constamment humide en été (mais attention, il ne faut pas non plus qu’elle soit gorgée d’eau !). A la plantation, deux arrosages par semaine seront nécessaires.

Taille : dès le printemps et à la fin de l’été, il est nécessaire de tailler votre saule hakuro nishiki pour qu’il continue de faire pousser de belles feuilles vert clair. Il peut tout-à-fait se tailler en boule ; l’hiver, n’hésitez pas à rabattre 1/3 de la grandeur des branches.

Engrais : oui, notamment juste après la taille ; si vous le pouvez, apportez-lui un peu de compost à ce moment-là.

Insectes et maladies : oïdium, anthracnose, notamment. Mais son principal ennemi reste le manque d’eau…

 

Conseils et astuces

Déposez un paillis à son pied pour qu’il conserve mieux la fraîcheur l’été.

Si votre balcon/terrasse est exposé plein Sud, plantez votre saule crevette derrière un arbre ou une plante plus grande (des bambous seraient parfaits) pour qu’il bénéficie de leur doux ombrage. Cela évitera aux feuilles de se déssécher.

 

Au secours !

… Les feuilles de mon saule crevette deviennent brunes

Il est très probable que votre saule crevette souffre du plein soleil ! Le brunissement des feuilles en est l’un des symptômes. Si vous l’avez installé en plein soleil, il est temps de lui donner un peu de répit en lui donnant un nouveau logis à la mi-ombre ! Vous verrez qu’il se sentira bien mieux dans quelques semaines.

Si jamais votre saule crevette n’est pas exposé en plein soleil, et que ses feuilles brunissent puis tombent, c’est peut-être plus grave : il a peut-être été atteint par l’anthracnose. Dans ce cas, taillez les parties atteintes, et pulvérisez votre arbre de bouillie bordelaise (renouvelez 15 jours plus tard). 

 

Question budget…

Comptez entre 16€ pour un jeune plant de 40cm, et jusqu’à 50€ pour de plus grands sujets.

Et comme je le dis souvent : glissez à vos proches que vous êtes « fan » de cet arbre, juste quelques semaines avant votre anniversaire… En général, ça fonctionne assez bien ! 😉

J’en veux un !

Si je vous ai convaincue, sachez que vous pouvez trouver des saules crevette de tailles variées (40cm à 1m20) ici !

 

Quelques photos

Voilà quelques photos de mon saule crevette, dont le feuillage, j’en suis sûre, va terminer de vous convaincre ! Il est unique !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monjardinterrasse : l’Ebook

 

Articles liés :

– Comment planter et entretenir : l’olivier ?

– Comment planter et entretenir : le pin Wollemi ?

 

Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *