Du savon noir contre les pucerons

Le printemps… et nos pires ennemis : les pucerons ! Et croyez-moi, ils ont l’air plus coriaces (et plus nombreux ?) en balcons & terrasses que dans les jardins ! Comment est-ce possible ? Comment ces petites bêtes font-elles pour flairer la verdure fraîche, les belles jeunes pousses vert clair ? En pleine ville ! Ca, je ne me l’explique pas… Mes bleuets semblent avoir leur préférence, mais ils ne sont malheureusement pas les seuls; et lorsqu’ils s’attaquent aux plantes aromatiques, c’est la panique totale : comment faire pour les déloger sans asperger ma marjolaine, menthe et autres aromatiques de substances chimiques, le but étant de pouvoir les utiliser en cuisine…

Et bien, bonne nouvelle ! Je pense avoir enfin trouvé une solution efficace, et bio ! Le savon noir.

Qu’est-ce que le savon noir ?

Le savon noir forme une sorte de pâte noirâtre et gluante; il doit sa couleur à l’huile d’olive qu’il contient. On le fabrique en mélangeant de l’huile et des olives noires broyées, avec du sel, de la potasse et de l’eau.

Savon noir

Comment l’utiliser au jardin ?

Au jardin, le savon noir nettoie la fumagine laissée par les pucerons sur le feuillage de vos plantes. Il faut pour cela mettre, pour 1L d’eau :

– 2 cuillères à soupe de savon noir

– et 5 cuillères à soupe d’alcool.

Le savon noir peut également être utilisé en prévention, pour éviter les invasions de pucerons; pour cela, mélangez une bonne cuillère à soupe de savon noir à un litre d’eau, agitez bien et vaporisez sur vos plantes.

Mission « extermination des pucerons » – préparation

Mission « extermination de pucerons » – prêts !

Je viens de le faire moi-même et j’ai aspergé toutes les plantes de ma terrasse, sans exception. Il ne faut pas oublier de réitérer l’opération régulièrement (tous les 10 jours environ).

A quoi d’autre peut-il m’être utile ?

Le savon noir peut être utilisé pour beaucoup d’autres choses encore :

– nettoyer et faire briller les surfaces de la maison (carrelages, parquets, céramiques, cuirs, tapis, marbre…)

– dégraisser les cuisinières et plaques de cuisson dans la cuisine

– laver nos animaux ! c’est un shampoing naturel pour les chiens et les chevaux !

– conserver vos pinceaux plus longtemps (enduisez les poils de vos pinceaux après utilisation et laissez poser jusqu’à la prochaine utilisation).

Où s’en procurer ?

Voilà un lien vers celui que j’ai acheté (celui utilisé en cosmétiques n’étant pas forcément le mieux au vu des transformations subies par le produit; il vaut mieux privilégier le naturel !). Cela peut paraître un peu coûteux, mais en comparaison aux produits chimiques vendus dans le commerce et étant donné le nombre de pucerons que vous allez pouvoir exterminer (et de manière bio !), je trouve que ça vaut vraiment le coup !

Bon courage pour votre lutte anti-pucerons !!!

Articles liés :

– Quels sont les meilleurs anti-pucerons « bio » ?

– Alerte bambous : Tâches noires et jaunissement des feuilles…

Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *