Comment planter et entretenir : la bignone ?

Bignone

Elle commence à peine à fleurir, mais en revanche elle pousse, elle pousse depuis le printemps ! Elle ne tardera pas à garnir mon treillage et à attirer les abeilles avec ses belles et grandes fleurs rouges teintées d’orange formant un bouquet de trompettes. Je parle de ma bignone, autrefois appelée « jasmin indien » ! Il était temps que j’écrive sa fiche culture

 

Petite description

Nom scientifique : Campsis

Famille : Bignoniacées

Type : Plante grimpante

Origine : Amérique du nord, Chine et Japon

Espèces : il existe plus de 700 espèces ! Vous aurez l’embarras du choix ! Parmi celles-ci, Campsis radicans (bignone de Virginie) s’adapte très bien à la région parisienne, et Campsis x tagliabuana ‘Mme Galen’ donne des fleurs spectaculaires en abondance.

Taille : jusqu’à 10 mètres de hauteur, sa croissance est très rapide (environ 1mètre par an)

Feuillage : Son feuillage est caduc ; vert clair en été, il se teinte à l’automne de jolies couleurs dorées.

Floraison : juillet à octobre

Rusticité : bonne résistance au gel en hiver : elle survit jusqu’à -10°C

 

Planter

Quand ? Au printemps ou en automne, au choix !

Exposition : plein soleil obligatoire !

Terre : une terre bien drainée assez riche et profonde, pas trop argileuse, sera parfaite pour la bignone.

Le choix du contenant : donnez à votre bignone un grand voulme pour qu’elle puisse se développer convenablement, c’est indispensable ! J’ai planté la mienne dans un pot de 40cm de diamètre et 80cm de hauteur.

Entretenir

Arrosage : la bignone apprécie un sol frais en été, veillez à ce que la terre ne se dessèche pas lors des périodes de grandes chaleurs.

Taille : à la fin de l’hiver ou au début du printemps, supprimez le surplus de rameaux à 2-3 yeux de la ramure principale.

Engrais : oui, dès le printemps et pendant toute la durée de la floraison, un apport tous les 15 jours lui sera profitable (engrais pour rosiers ou arbustes)

Insectes et maladies : Oïdium, tâches foliaires, cochenille, cochenille farineuse ou mouches blanches, et gare aux pucerons et araignées rouges l’été !

 

Conseils et astuces

Dirigez et attachez les premiers rameaux pour donner la forme que vous souhaitez à votre bignone. Vous pouvez utiliser un treillage, une pergola, etc ! Faites-vous plaisir !

La bignone supporte bien la pollution atmosphérique, vous pouvez donc tout-à-fait l’installer sur votre balcon ou terrasse en ville, à condition de lui fournir un pot suffisamment grand pour qu’elle puisse se développer convenablement.

Pour éviter que les boutons floraux ne se détachent prématurément, essayez de planter votre bignone près d’un mur à l’abri du vent. La bignone craint les courants d’air froids !

En été, déposez un paillage (écorces de pin, coques de cacao) aux pieds de la bignone pour qu’elle conserve un sol frais.

Si vous voulez plusieurs pieds de bignone, sachez qu’elle se marcotte très facilement ! Couchez une liane sur le sol (ou dans un pot empli de terre) au printemps, normalement elle développera des racines et vous pourrez la replanter à l’automne dans un pot à part.

 

Au secours !

… Ma bignone ne fleurit pas !

Il est très probable que vous n’ayez pas planté votre bignone dans un environnement optimal :

- Profite-t-elle bien du soleil toute la journée ?

- Est-elle à l’abri du vent ? Sinon, les boutons floraux risquent de tomber prématurément et vous pouvez dire adieu aux fleurs…  

- Sa terre n’est-elle pas trop riche en azote ?

 

Question budget…

Comptez environ 20€ pour un jeune plant de 50cm, et jusqu’à 100€ pour de plus grands sujets. Je vous conseille de prendre un jeune plant car la bignone pousse rapidement !

J’en veux une !

Si je vous ai convaincus, sachez que vous pouvez trouver des bignones de différentes variétés ici !

 

Quelques photos 

Voilà quelques photos de ma bignone : pour une bouture rempotée à l’automne dernier, elle se porte plutôt bien, non ? ;-)    

 

     

 

Et voilà sa maman ! Elle a la forme, non ? ;-)

 

AC

Monjardinterrasse : l'Ebook

3 comments

  1. Pour se faire des plants, plus rapidement que la marcotte, vous pouvez faire des boutures de racines. Avec des racines de diamètre de la taille d’nu crayon, ça prend vite et pousse très rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*