Miracle de guérison : mon forsythia a cicatrisé tout seul !

Forsythia

Quand une simple opération quotidienne devient une opération à haut risque…

Tout a commencé début juin, lorsque je me suis dit : « bon, il est temps de tuteurer mon forsythia parce qu’il a énormémement poussé et ses branches ne tiennent plus debout toutes seules »… Ca partait d’un bon sentiment, n’est-ce pas ?

Sauf que j’avais à peine touché la branche que j’entends un « crac » qui m’a complètement traumatisée ! Quoi, moi j’avais cassé la branche de mon forsythia ?! Et pas une petite branche minuscule ! Non, LA branche, celle qui était passée de 30cm cet hiver (une bouture rempotée à l’automne) à presque 80cm maintenant… Et bien sûr, cassée juste à la base ! Totalement dépitée, je tente un geste aussi ridicule que désespéré : je tuteure quand même cette branche, en essayant de faire en sorte que la coupure se referme sur elle-même. Je me dis « peut-être qu’il ne va pas s’en rendre compte ! » ;-) … On verra bien, sans y croire une seconde, mais en espérant quand même que le miracle se produise…

Les jours passent, les feuilles restent… Premier bon point !

Les jours passent, on dirait presque que les feuilles poussent encore… Mon imagination me joue-t-elle des tours ?

Les jours passent… Mais oui, c’est bien une pousse que j’aperçois à la base, au niveau de la blessure… Puis deux, puis trois !

Un mois et demi plus tard, je regarde la fameuse blessure de plus près : elle est cicatrisée ! Miracle ! Et juste au niveau de la cassure, plusieurs branches ont commencé à pousser.

Mission sauvetage désespéré réussie ! La nature est parfois étonnante !

Forsythia avec son tuteur

 

   

Forsythia : détail de la cicatrisation

 

 

 

Forsythia et ses nouvelles pousses vert clair

  

Et vous, avez-vous des cas similaires à raconter ?

 

AC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*