Petit truc pour éviter que les oiseaux ne mangent vos fraises…

Tu n'as plus qu'à mûrir, petite fraise ! ;-)

Au printemps j’étais ravie de découvrir sur ma terrasse un magnifique oiseau aux ailes noires, parsemées d’un bleu magnifique, et à la tête pleines de couleurs. Après quelques recherches, j’ai mis un nom sur cet oiseau : il s’agit d’un geai. A ma grande déception cet oiseau est très peureux, dès qu’il m’apercevait, il s’envolait très vite ! Mais ma déception fut de courte durée, lorsque je m’aperçus que mes fraises mûrissaient, mûrissaient… puis disparaissaient intégralement, leur tige étant coupée, ou bien se faisaient grignoter. Il se trouve que les geais adoooorent les fruits. Vous faites le lien ? En tout cas, depuis ces premiers jours où je me réjouissais de voir un tel oiseau sur ma terrasse, je l’ai pris en « flag » un nombre incalculable de fois la tête dans mes fraisiers ! Arghhhhh ! ! ! :-(

Mais je viens enfin de prendre le temps de fabriquer un petit système qui devrait rendre perplexe mon bel oiseau… et me permettre de déguster mes fraises à sa place !

Regardez mes pauvres fraisiers ainsi assaillis par les coups de bec du geai :

Fraise grignotée

    

Fraise envolée...

Le truc le plus simple, et dont j’ai déjà parlé, est d’entourer vos pieds de fraisiers d’un filet de protection. Toutefois, j’ai trouvé plus pratique pour ces deux jardinières où trônent 4 de mes 6 pieds de fraisiers, de fabriquer un tunnel en grillage, par-dessus lequel il est très simple d’arroser et que l’on peut retirer facilement pour la cueillette.

 

Matériaux et outils nécessaires

- un tasseau de bois  

Outils & Matériaux

- du grillage

- un marteau

- une scie

- une pince coupante pour couper le grillage

- des clous

Fabrication du tunnel de protection

Il vous suffit de découper votre tasseau de bois afin d’obtenir deux morceaux de bois, de la longueur de vos jardinières.

Puis, clouez le grillage sur les tasseaux de bois (en ayant pris soin de vérifier la bonne longueur pour que le grillage ne retombe pas sur vos fraisiers). Enfoncez la moitié du clou dans la planche et rabattez l’autre moitié pour coincer le grillage.

Grillage cloué

Positionnez le tunnel sur vos jardinières et le tour est joué ! Remarquez que j’ai aussi noué un petit morceau de grillage sur l’extrémité gauche, car celle-ci n’est pas protégée par la jardinière grise comme l’est le côté droit… Et il se trouve que mon geai est très malin !

Tunnel prêt !

Tunnel de protection anti-oiseaux

    

Tu n'as plus qu'à mûrir, petite fraise ! ;-)

Oui, ce n’est pas très « sexy », j’en conviens, mais au moins, je pourrai manger plus de fraises que les oiseaux ! Et puis, rien ne vous empêche d’ôter le tunnel lorsque vous faites bronzette à côté et que les oiseaux n’auront pas le courage de s’attaquer aux fraisiers en votre présence :-) .

Notez que le morceau de grillage blanc au milieu n’est pas là par coquetterie, c’est simplement parce que je n’en n’avais plus de gris ! ;-)

Bon appétit !

x

x

x

x

x

x

 

AC

 

Monjardinterrasse : l'Ebook

Monjardinterrasse : l'Ebook

Articles similaires :

- Comment planter et récolter : les fraises ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*