Tailler ses arbustes d’ornement en fin d’hiver

DSC07312

Qu’est-ce qui est jaune, rond et réchauffe le coeur du jardinier en hiver ? Bien sûr, vous l’avez deviné, il fait son grand come back aujourd’hui (pour les bienheureux habitants du Sud de la France qui le voient plus souvent que nous, je précise que je vis à Paris !), le soleil revient !

Et ça donne des envies, non ? Personnellement, j’ai le sécateur qui commence à me démanger, le grattoir qui me chatouille et le gant vert qui me gratouille ! C’est grave docteur ??

Bien sûr que non ! Et comme la fin de l’hiver est propice à la taille de nos arbustes, voici quelques conseils qui vous permettront d’étancher votre soif de jardinage…

 

Quels arbustes tailler à la fin de l’hiver ?

Beaucoup d’arbustes d’ornement doivent être taillés à la fin de l’hiver ou au début du printemps : il s’agit des arbustes à floraison estivale. Cela permet de stimuler la pousse du jeune bois qui portera les fleurs l’été prochain.

Attention en revanche à ne pas tailler en février/mars vos arbustes à floraison printanière ! Ceux-ci, à l’inverse des premiers, fleurissent sur le vieux bois, si vous les taillez maintenant, il y a peu de chances que vous les voyez fleurir ce printemps…

Vous trouverez une petite liste non exhaustive des arbustes à tailler en février/mars ci-dessous (par ordre alphabétique).

Buddleia

Camelia

Cayopteris

Céanothe d’été

Chèvrefeuille

Clématite d’été

Genêt d’Espagne

Glycine

Hortensia

Jasmin de Virgine

Laurier rose

Laurier tin

Pommier

Rosiers

Saule Crevette (Hakuro Nikishi) 

Viburnum (Boule de neige)

 Pour ma part, j’ai aujourd’hui taillé mon buddleia, mes chèvrefeuilles, mon rosier grimpant… Si vous êtes comme moi, vous éprouvez toujours une petite pointe d’appréhension juste avant le clic fatidique qui signe la fin de vie d’une branche de votre arbuste; j’ai ainsi largement rabattu mon buddleia (il s’agit d’un tout jeune sujet et je souhaite qu’il ait une forme bien compacte) de 1,30 mètre à 50cm à peine…  Même si je sais que cela lui est nécessaire, j’ai toujours un peu de tristesse en voyant le résultat… Mais il n’en sera que plus beau cet été ! :-)

Attention, les photos qui vont suivre sont susceptibles de heurter la sensibilité des plus jeunes jardiniers… ;-)

Buddleia - AVANT

Buddleia - AVANT

Buddleia - APRES

Buddleia - APRES

Chèvrefeuille - AVANT

Chèvrefeuille - AVANT

Chèvrefeuille - APRES

Chèvrefeuille - APRES

Les bons outils

- un bon sécateur est essentiel ! Veillez à ce qu’il reste toujours propre et n’hésitez pas à laver soigneusement les lames avec de l’acool à brûler. 

Les bons gestes

- D’une manière générale, taillez toujours à 4-6mm au-dessus d’un beau bourgeon; c’est ici que partira la nouvelle ramification;

- Le mieux est de choisir un bourgeon qui pousse vers l’extérieur, de façon à ce que la nouvelle branche ne pousse pas vers l’intérieur de l’arbuste (et crée un encombrement peu visuel) mais vers l’extérieur;

- Coupez de biais, dans le sens opposé au bourgeon, pour que l’eau ne s’écoule pas sur le bourgeon mais de l’autre côté;

- Aiguisez souvent votre sécateur pour que les coupes soient franches et éviter ainsi les maladies;

- Pensez aussi à désinfecter votre sécateur lorsque vous changez d’arbuste, cela évitera que les maladies se propagent de l’un à l’autre; pour cela, vous pouvez utilisez un chiffon imbibé d’alcool à brûler.

Pour aller plus loin, un peu de lecture

Personnellement, je ne possède qu’un seul livre sur la taille des arbustes et j’en suis totalement satisfaite; pour découvrir les premiers gestes, et surtout les particularités de chaque arbuste (plus de 50 arbustes d’ornement ou fruitiers), il est vraiment très complet. Voilà le lien ci-dessous si ça vous intéresse !

AC

Monjardinterrasse : l'Ebook

Monjardinterrasse : l'Ebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*